Tablette exquise

L’iPad est devenu la carte de visite des photographes. Grâce à lui, ils éditent, créent des portfolios ou développent leur application,

Oubliez le tournesol qui caractérise l’appli Photos, livrée par défaut sous l’iOS des iPad. Si le procédé fonctionne à merveille pour les souvenirs de vacances, il trouve ses limites dans un cadre professionnel. L’ajout de textes ou d’arrangements sonores donne de l’épaisseur au contenu et justifie l’emploi d’une tablette, en lieu et place d’un book classique. Jorge Camilo Valenzuela, photographe chilien, auteur de nombreuses expositions en France, exploite ces possibilités grâce à Keynote (8,99 euros). « LiPad me permet de présenter mon travail rapidement, sans avoir à allumer un ordinateur. Je peux zoomer, faire un diaporama avec de la musique… Quand je soumets un projet d’exposition, j’ai aussi besoin d’inclure des textes, des explications, de croquis… C’est là que l’appli Keynote se révèle très utile. »

Certains professionnels font le choix de développer leur propre application, mettant ainsi en exergue la dimension multimédia de leur œuvre. Ainsi John Vink, de l’agence Magnum, a créé « Quest for Land » (7,99 euros), où il dresse un état des lieux de la situation politique et sociale du Cambodge. Quelque sept cents images sont accessibles, sous la forme de diaporamas sonores, ainsi que des articles. Il s’agit du fruit de dix années passées dans le pays où il a élu résidence. Cette expérience numérique, en plus de dévoiler l’ampleur de son travail, lui permet d’initier d’autres projets: «Je n’ai besoin que d’un développeur, ainsi j’ai eu une mainmise totale sur le contenu de « Quest for Land ». C’est pour moi une manière efficace de faire connaître mon travail tout en générant des revenus pour financer d’autres sujets, en toute indépendance. »
Le logiciel iPhoto (4,49 euros) constitue une solution a minima, avec la possibilité de partager des journaux photo sur iCIoud. Portfolio for iPad (11,99 euros), Flexfolios (0,89 euro) ou Xtrafolio Photo Portfolio Professional (14,99 euros) figurent parmi les meilleures solutions pour créer un portfolio de qualité. Il existe des solutions alternatives, gratuites et très intuitives. A l’instar de Tactilize (en anglais), qui permet de publier ses photos et de partager ses « cartes » interactives. La publication est annoncée par un miaulement (un chat fait office de logo) peu discret. Ce logiciel, à mi-chemin entre Twitter (système de «following») et Instagram (aspect ludique), ouvre des perspectives intéressantes en termes de multiplicité des supports. •

Extrait Polka 22 – B Favier

Auteur : Philippe Lepape consultant

Depuis 35 ans dans le domaine de la communication B to B, consultant freelance accompagnement pour le marketing opérationnel et la conquête commerciale. www.philippelepape.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s