Dématérialisation : les enjeux de la conduite du changement

Les entreprises se tournent aujourd’hui vers des initiatives « zéro papier » et font le choix de la dématérialisation de leurs documents RH. Ces projets de dématérialisation RH vont de la mise en place de workflows de demandes adressées aux RH (demande d’absence, demande d’attestation…) jusqu’à la dématérialisation complète du bulletin de salaire.

Malgré le mouvement général engagé vers le « tout électronique », la mise en place de documents numériques dans les entreprises bouleverse les habitudes et vient remettre en question l’organisation de chacun et son mode de fonctionnement.

Les salariés ont des réactions et des motifs d’inquiétude très divers en fonction de leurs habitudes de consommation du numérique (questions relatives à la sécurité, l’intégrité et la pérennité des documents numérisés, ou à la validité de ces documents). Et malgré une habitude de plus en plus généralisée du numérique, il est plus facile d’accepter de dématérialiser son CV que son bulletin de salaire, ayant une valeur à la fois légale, symbolique et très privée.

Ils doivent donc être accompagnés lors de la mise en œuvre de projets de dématérialisation :

– La réalisation d’une cartographie des acteurs et d’une analyse d’impact permet d’avoir une vision précise du contexte de l’entreprise et une estimation « raisonnable » du taux de dématérialisation pouvant être attendu en fonction des directions ou populations.

En effet le taux de réussite de l’implémentation d’une solution de dématérialisation des bulletins de salaire ne peut pas être le même, par exemple, dans une entreprise traditionnelle du secteur du bâtiment – où la remise du bulletin de salaire en main propre aux membres de son équipe reste un acte fort de management – et dans une entreprise du secteur tertiaire où les collaborateurs peuvent déjà être familiers avec la dématérialisation des documents.

– Le plan d’accompagnement au changement doit prévoir un plan de communication et de mobilisation fort pour lever les résistances et les inquiétudes des collaborateurs. Ces actions doivent s’inscrire dans le cadre du contexte global du projet : s’agit-il d’une démarche de développement durable globale à l’entreprise, d’un projet de dématérialisation de l’ensemble des documents de l’entreprise ou au contraire s’agit-il uniquement d’un projet de dématérialisation des documents RH ou même des bulletins de salaires ?

– La communication auprès des Instances Représentatives du Personnel doit être particulièrement soignée. Les IRP, si elles sont convaincues des gains et avantages pour le salarié (mise à disposition d’un espace large de stockage des documents numérisés, intégration du projet dans la démarche éco-responsable de l’entreprise, ré-investissement des économies attendues dans des actions sociales…), pourront constituer un relai de communication positive auprès des collaborateurs.

Le chef de projet ne soit pas sous-estimer les actions d’accompagnement nécessaires à la mise en œuvre d’une solution de dématérialisation des documents RH sous peine d’avoir un taux d’adhésion très en deçà des indicateurs souhaités.
http://www.novapost.fr/blog/2013/02/les-enjeux-de-la-conduite-du-changement#sthash.92SuaouS.dpuf

Auteur : Philippe Lepape consultant

Depuis 35 ans dans le domaine de la communication B to B, consultant freelance accompagnement pour le marketing opérationnel et la conquête commerciale. www.philippelepape.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s