Echanger pour mieux diriger

Les managers qui s’échangent leurs vues partagent quelques tendances significatives. Qui laissent envisager une direction plus saine et mieux adaptée de l’entreprise, surtout en temps de crise.

Depuis 1987, l’APM (lire ci-dessous) propose à ses membres de se réunir mensuellement afin de réfléchir et d’échanger sur la définition mouvante du chef d’entreprise. Dirigeants eux-mêmes (d’une entreprise comprenant un minimum de 10 collaborateurs), les participants se plaisent à se soumettre régulièrement au « choc cognitif » pour bousculer quelques certitudes rouillées et apprendre de l’expérience de leurs pairs.

Rien de neuf jusqu’ici au pays des « think tanks » si ce n’est que pour la première fois, l’association s’est risquée à la mesure de l’efficacité de son approche.

Une étude a donc été réalisée auprès de deux échantillons représentatifs distincts afin de comparer les comportements entre dirigeants d’entreprise membres (belges et luxembourgeois) et non membres (belges francophones) de l’APM BeLux.

Et force est de constater que quelques questions ont donné des résultats suffisamment tranchés pour qu’on leur prête une attention particulière.

Ainsi, alors que 32 % des dirigeants belges francophones affirment ne pas consacrer de temps personnel à la stratégie de leur entreprise, seulement 4 % des dirigeants APM se retrouvent dans ce cas.

Par ailleurs, l’étude révèle également que les dirigeants APM donnent plus d’importance au leadership et à la progression de leurs collaborateurs. Plus collectifs dans leur conception de la gouvernance d’entreprise, ils sont 78 % parmi les dirigeants APM à consacrer une grande partie de leur temps au management de leurs équipes pour seulement 39 % des dirigeants belges francophones.

Une attitude en cohérence avec une certaine humilité professionnelle puisque 90 % des dirigeants APM trouvent essentiel de s’entourer de collaborateurs compétents. Un score particulièrement élevé au regard des 55 % des dirigeants belges francophones qui partagent cet avis. L’observation se confirme par le critère de l’importance accordée à l’évolution des compétences de leurs équipes. Seulement 36 % des dirigeants belges francophones considèrent qu’il s’agit là d’une priorité pour la réussite de leur entreprise contre 65 % des dirigeants APM.

Une autre tendance récurrente concerne la gestion administrative beaucoup plus rare dans l’emploi du temps des dirigeants APM. Ceux-ci sont aussi davantage désireux d’innover (46 % contre 15 %) et de développer leur entreprise (74 % contre 38 %).

Enfin, il est intéressant de constater que les dirigeants APM sont beaucoup plus optimistes que leurs pairs non membres quant aux opportunités entrepreneuriales du moment. Effectivement, 85 % d’entre eux conseilleraient à un proche de créer ou de reprendre une entreprise contre seulement 50 % des dirigeants belges francophones.

Parmi les tendances transversales, on relèvera la plus grande difficulté de faire vivre son entreprise aujourd’hui qu’il y a dix ans, pointée par une large majorité des sondés. Principale raison invoquée ? L’environnement politique…

OLIVIER CROUGHS

L’APM, «think tank» de dirigeants d’entreprise

L’APM (pour « Association Progrès du Management » ) est une association de chefs d’entreprise qui se réunissent une fois par mois pour réfléchir et échanger autour de leur métier. Ils sont encadrés par des animateurs permanents et experts appointés pour « secouer les esprits ».

Les thèmes traités vont du « développement de la capacité stratégique de l’entreprise au comportement personnel du dirigeant, en passant par le management des hommes et l’environnement économique, social et culturel de l’entreprise ».

L’association compte aujourd’hui 6.140 adhérents dans le monde pour plus de 260 clubs d’une vingtaine de membres en moyenne, principalement en France et en Belgique.

On compte 422 membres et 22 clubs en Belgique et Luxembourg (APM belux).

Auteur : Philippe Lepape consultant

Depuis 35 ans dans le domaine de la communication B to B, consultant freelance accompagnement pour le marketing opérationnel et la conquête commerciale. www.philippelepape.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s